« Lastminute.vin | Accueil | Paris Vs le milieu du coteau »

Commentaires

hubris

Benoît,

Alors bien rentré de la présentation de chez Alex, jeune caviste encore en herbe mais bien "coachée" par les Fabrice bothers.
Après le restaurant, j'espère que tu n'es pas rentré en Marne dans la foulée....Tout de même, il n'eût pas fallut s'en remettre à un nouveau dégorgeage à la volée...Nocturne, qui plus est....

Je souligne une très belle rencontre et mise en relief de surcroit par le biais de la progression. Pour ma part, je découvrais tes vins, même si je les connaissais de réputation.Des Babys "acidifiants" à la jeune pousse encore immature mais toute en reserve au QV un peu techno danse disco, joli pied de nez ou calembours aromatiques à une région par trop conservatrice, et la fidèle et immuable Cuvée Louis, mature, évoluée mais reservant encore quelques surprises et supputations diverses...Un beau travail sur le fond et la forme. C'est la force des vignerons indépendants quant à leurs pratiques que de ne viser qu'un équilibre ténu entre fond et forme, la forme étant travaillée par le fond et le fond travaillé par la forme, par le jeu inespéré d'une symétrie de "impensée". Sorte d'alchimie qui ne tournerait pas le dos si facielemnt à l'idée et à la conception claire et structurée sur le long terme d'un vin de garde. Car la cuvée Louis, est un vin de garde,....

Pour poursuivre ces développements un peu hors des frontières et balisages, je me disais que tu pourrais faire appel à quelques jeunes artistes et créateurs pour les étiquettes de nouvelles cuvées à définir. Ce serait un rapprochement assez porteur, d'autant que ce genre de pratique ne doit pas être laissée par les seules grandes marques ou maisons type Taittinger...Un joli Mécanat serait en ce sens favorisé....


Toute ma considération.
A bientôt sur Paris ou de passage en Marne.

Alexandre chartogne

Superbe dégustation !

Merci à Aurélien qui a ouvert ses portes, nous on s'est contenté d'ouvrir la bouche !

PS : Le sanglier, t'es sur que c'était pas mon mouton ?

Francis Boulard

Aaaarrrgh ...
Belle dégustation.

Vous avez noté sur /20, sur 100 ou aux nombre de verres (comme sur Château Loisel)?
...
... 3 heures du mat' ...
pffffffff... vous êtes jeunes!
:o)

Tiens, y a longtemps que j'ai pas goûté Paulet...
faudrait que je fasse emplette d'un flacon avant la fin de l'année ... pour pas finir l'année avec cette lacune ( oui, je sais y en a d'autres ... :o)).

Sinon, c'est Voirin-Jumel... pas Vorin !
amis bon, si c'était des bouteilles à l'aveugle ... c'est sûr c'est pas facile de lire l'étiquette ...
t'es à moitié pardonné.
:o)

Y aurait pas une petite photo de cette belle brochette de jolis flacons ?

Amitiés champagnardes et vigneronnes,

Francis
qui fait jamais de photes d'orthograffe
ou gramatikales

Benoit Tarlant

@ alex : non, c'etait bien un sanglier, ou alors c un mouton cochon...Tu as vu, je t'ai fait une speciale dedicace dans le titre du post ;)))

@ F6 : hop c corrigé pour verrin-jumelle. Les photos, on avait le specialiste de la champagne comme photographe, rien que ça. C du Tillate vinique ça!et en plus, il avait du Parme ds le coffre:p
Pour les notes, moi c sur 5, mais bon, tout est relatif, mais si tu multiplies par 4 tu peux l'avoir sur 20, ou par 20 et tu l'auras sur 100 :D

@ hubris : merci pour ton commentaire de soirée...ne serait-ce pas toi qui a gagné le concours poétique de Fabrice? En tout cas, j'étais ravi de partager cette soirée-expérience avec vous.
Par-rapport à ton idée finale, suis évidemment tout ouïe. A vrai dire, l'idée etait déjà là depuis un temps, mais pas dans les faits. Si en plus tu me donnes envie d'accélérer le processus.
Et pour le retour, si si j'ai acceleré et suis rentré direct dans la Marne, mais j'ai bien pris le pont :)

pascal

Change rien pour le titre de ton post , même moi j'aurai pas osé...
Dans ton classement tu n'oublies pas Fallet?J'ai quelques photos des "bêêêêêlligérants, et d'une bouteille de Pigalle...(Au fait cette bouteille pour la servir on doit aussi mettre le doigt dans le .....)Je sais c trivial, mais bon, je suis jaloux de ne pas avoir participé au tirage...
Belle dégust et la bande de petits scarabés dégustateurs était sympa.

pascal

pour les photos je vais les mettre en lien en flouttant les bêêêêêlligérants sur http://cgagne.canalblog.com

hubris

Benoit,

Pour l'idée des étiquettes "Cartes Blanches", je ne peux que t'encourager en ce sens. Une manière judicieuse et respectueuse de nouer des relations entre différentes formes d'expressions. L'idéal serait de laisser libre court à des jeunes artistes, peintres,illustrateurs, typographes, graveurs, désigners...La bulle discrète et fine Tarlant serait porteuse ainsi de résonances partculières. Le contenant est le plus souvent plus qu'un étui sans forme et fond. Un complément d'âme. Une autre forme de transmission d'un patrimoine et d'un savoir-faire. Une vision de Poète, certes, mais qui trouverait toute sa cohérence en partage par le long cheminement d'un poète du Terroir....Après QV Disco et son enveloppe "touchy"..., la nouvelle apparition d'un motif graphique de la marne crayeuse eluminée par l'imaginaire sensoriel, le prélude d'une belle découverte...Une confrontation promise aux plus vifs ébats.
...Dans cette optique,sous reserve de ton impulsion, je t'envoie dès que possible quelques idées concrètes, avec quelques références de créateurs qui pourraient s'adonner à ce genre d'exercice, sur des cuvées que tu jugerez éventuellement cadrables avec ce genre d'échange.
Nous avons en effet diner ensemble à la brasserie, avec Alex, double Fabrice, et votre humble pourvoyeur....

Très cordialement.

laurie

bonjour je voudrais savoir s'il est possible de trouver les bouteils "QV DISCOBITCH" dans sertain magasin et si oui les quelles?? merci de me repondre sur l'adresse blog http://my-shooting01.skyblog.com merci

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Influences

  • CURRENT MOON

pour les collectionneurs

février 2013

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28